Skip to content

Estee Andersen, la fixation du temps

février 6, 2012

Estee Andersen 1Estee Anderson, de son vrai nom Stephanie Tanioka Andersen, a débuté la photographie dans une vieille chambre noire à l’ancienne installée chez elle. Dès l’âge de 15 ans, elle a fait ses premiers pas dans le monde de la photographie professionnelle avec Jay Souza et Lifestyle Magazines. La même année, elle fit sa première couverture pour Turk and Talor, ce qui l’amena tout naturellement à des études de photographie.

Estee Andersen 2Ses photos reflètent le quotidien vu par l’artiste : ce qui l’entoure, ce qui attire son œil, une présence, une atmosphère… Il s’en dégage une impression d’intemporalité, comme si le temps s’était figé l’espace de quelques secondes, arrêté pour se poursuivre dans l’éternité d’un cliché. Sa série sur une première année passée à New York met en perspective les images de cette ville du point de vue d’une étrangère, une pièce rapportée dans ce microcosme cosmopolite.

Estee Andersen 3http://www.my-1000words.com/

Un article Arty Maria

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :