Skip to content

Tony Ariawan, mirages numériques

mars 21, 2011

Tony Ariawan 1Tony Ariawan est un graphiste indonésien basé à Jakarta dont le talent artistique frise le génie. 100% autodidacte, comme il aime le faire remarquer, son style se repère facilement car il use à profusion d’effets de lumière pour ses créations 3D riches en couleurs vives et en arabesques éclatantes.

Les images sorties de la tablette graphique (et de l’imaginaire) de Tony Ariawan sont comme autant de visions éthérées d’une femme sublimée par l’artiste. Car la femme est son sujet de prédilection. Sa série « stop Haunt Me Everyday » met en scène une femme lumineuse, dont la silhouette se détache sur fond sombre. Il raconte que ces images ont été inspirées par des visions de femme dont il n’arrivait à se défaire…

Tony Ariawan 2Faisant partie de ces jeunes artistes précurseurs que les marques s’arrachent, Tony Ariawan a collaboré à de nombreux projets, avec, toujours, sa patte unique. Pourtant, il s’attaque aussi à des sujets plus austères, plus sérieux, comme dernièrement aux événements qui ont frappé le Japon, avec un logo de soutien, ou bien au travers de son œuvre « Should We Clone Our Children » aux questions éthiques gravitant autour de l’idée de clonage humain.

Tony Ariawan 3Artiste multi-facettes, Tony Ariawan maîtrise l’illustration 2D, la 3D, mais joue également au retoucheur d’image en intégrant des photographies à son travail. Il est sans conteste l’un des artistes-phares de sa génération.

http://www.area105.com/

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :