Skip to content

Gérard Le Cloarec, précurseur de l’art numérique

juin 17, 2011

Gerard le cloarec 1Du 14 juin au 24 juillet 2011, le peintre français Gérard Le Cloarec présentera ses œuvres des temps modernes au parc Bourdeau lors de son exposition « L’œil cosmique ». Une quarantaine de portraits y sont exposés, mariant le geste pictural et le code informatique, tout cela connecté à une large palette de couleurs.

Gerard le cloarec 2Ces « portraits telluriens », en grands formats mais à observer à bonne distance, transparaissent à travers une série de signes géométriques caractéristiques du travail de cet artiste. Au fil des six salles et de ces œuvres, nous découvrons sa vision du monde (« Je ne suis pas un pays fixe », «Misère », « Cuba », « Massaï »…) et des grandes figures qui le composent (« Martin Luther King », «Picasso », « Baudelaire », « Rembrandt », « Gandhi»…). Une interview filmée de Gérard Le Cloarec conclut ce parcours artistique. « L’abstraction est une autre manière de créer une image. Mais nous ne sommes jamais sur une dimension réelle, on ne peut pas parler par exemple de sentiments. J’avais besoin de la figure pour exprimer cela même si je la disloque pour la rendre particule », y explique-t-il.

Maison des arts
Parc Bourdeau
20, rue Velpeau,
92160 Antony

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :