Skip to content

A la découverte de la peinture numérique, ou comment la tablette graphique a remplacé le pinceau

janvier 17, 2011

La peinture numérique est l’évolution naturelle de la peinture classique via les nouveaux médias et outils mis à disposition des artistes. Logiciels performants, tablette graphique et facilitation des modifications grâce à un travail non linéaire permettent de créer sans limites.

La peinture numérique a commencé à faire son apparition dans les années 90 avec l’apparition d’outils numériques variés. L’écran a peu à peu remplacé la toile pour des artistes souhaitant aller plus loin dans leur recherche et leur création. Car, si la peinture classique supporte mal les modifications une fois le trait posé ou la couleur appliquée, le numérique permet des modifications infinies sans altérer l’œuvre. Et chaque modification laisse la possibilité d’un retour en arrière si le résultat n’est pas concluant.

GChris-fleurtropicaleG. Chris

La peinture numérique se différencie de l’art généré par ordinateur car elle dépend uniquement du bon vouloir de l’artiste, sans s’appuyer sur des images créées de façon aléatoire par l’ordinateur en partant d’un modèle. C’est l’artiste, et lui seul, qui contrôle le processus de création, utilisant les techniques de calques comme en dessin animé pour intervenir sur des aspects différents de son œuvre et lui apporter de la profondeur.

calirezo1Cali Rezo

Malgré tout, la peinture numérique connaît des limites par rapport à la peinture traditionnelle. Les couleurs naturelles ne peuvent toutes être recréées numériquement, tandis que l’application de couleurs phosphorescentes ou de matière est impossible. Cependant, les outils de création actuels permettent de jouer avec la 3D, ce qui peut créer des effets surprenants.

benjaminBenjamin

Ultra-réalistes ou au contraire abstraits, les tableaux numériques rivalisent d’originalité et de technicité. Si les effets classiques (aquarelle, huiles…) peuvent être reproduits, la peinture numérique offre de nouvelles perspectives, à mi-chemin entre le réel et le virtuel, comme le démontre le travail de Benjamin, artiste reconnu, ou encore celui de Cali Rezo qui réalise des portraits où la réalité est magnifiée par le numérique. Chez G. Chris, on retrouve la force de la 3D qui réveille la profondeur de tableaux numériques opérant une rupture avec son travail d’aquarelle.

Art à part entière, la peinture numérique réunit une communauté importante d’artistes et d’amateurs. Appelée à se développer avec l’amélioration des techniques, cette forme d’art a de beaux jours devant elle.

Publicités
One Comment leave one →
  1. janvier 18, 2011 12:38

    Je suis peintre « numérique » depuis 2003.
    J’ai pratiqué : la sculpture, le dessin, la peinture, la céramique, la photographie, le graphisme et l’infographisme.
    Si le numérique est un nouveau mode d’expression, ce n’est qu’un outil. Une bonne base d’expérience dans cette discipline est favorable.
    J’apprécie cet article, il donne bien le regard que j’ai du numérique, de la « peinture numérique ».
    C’est un moyen de donner à la création un nouvel élan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :