Skip to content

L’art numérique au cinéma

décembre 27, 2010

Depuis quelques années déjà, le numérique fait salle comble dans les cinémas de l’Hexagone et du monde entier. Expérience initiée aux Etats-Unis, le cinéma en numérique a réussi à se frayer un chemin dans les salles malgré le coût de l’installation. L’industrie du cinéma, pour utiliser les capacités du numérique, a dû s’adapter et l’avènement de la 3D a relancé la machine créatrice.

Avatar3

Une nouvelle façon d’appréhender le cinéma

Les nouvelles technologies ont en effet révolutionné petit à petit le processus de création. Elles interviennent non seulement au montage et lors du tournage, mais également en amont, dès la phase d’écriture. Il est désormais possible de réaliser un film intégralement de son ordinateur, sans même avoir recours à des acteurs, mais en les créant de toutes pièces grâce à des logiciels performants. Plus que jamais, c’est l’imaginaire qui donne la direction, qui invente et réinvente l’environnement, les actions, les personnages.

Le numérique est entré au cinéma à petits pas, presque insidieusement, permettant ici des effets spéciaux, là des retouches d’images, avant de presque s’imposer comme une norme. C’en est fini du flou artistique, on travaille aujourd’hui en haute définition, avec des contours précis, une image d’une netteté impressionnante et des couleurs modifiables à volonté. Le réalisme fait place à l’hyperréalisme et les images doivent faire entrer le spectateur dans le film.

Avatar2

Le grand retour de l’animation

Mais le numérique, c’est aussi le renouveau d’un genre qui perdait de la vitesse : l’animation. La technique originelle, laborieuse, a été abandonnée au profit du numérique, et le cinéma d’animation a gagné des galons. Les films d’animation se sont non seulement multipliés, mais ont également élargi leur cible. Les enfants ne sont plus les seuls spectateurs de ce type de films et les adultes y trouvent leur compte.

On est bien loin des dessins animés d’antan qui sortaient au moment de Noël. Le cinéma d’animation est désormais visible tout au long de l’année et certains films (Shrek en tête) s’adressent à un public plus âgé, voire aux adultes. La mutation cinématographique est en marche et elle redessine les contours d’un public féru d’images haute résolution.

Avatar1

La révolution Avatar

C’est avec le film Avatar, le plus cher de l’histoire du cinéma, que l’envergure du numérique a été dévoilée. Si de nombreux films avaient déjà balisé le chemin, avec des couleurs et une netteté d’image encore inégalées, Avatar opère une rupture. Le film, réalisé en 3D, bénéficie de toutes les avancées techniques en matière de cinéma. Les décors, les personnages, tout est numérique, et pourtant le film est d’un réalisme époustouflant.

C’est à ce titre qu’on peut parler d’art numérique, dans le sens où l’imaginaire artistique prend le pas sur les contraintes habituelles du cinéma. A y regarder de plus près, les images d’Avatar tiennent plus de la création artistique que d’un jeu d’effets spéciaux. Si ces derniers sont présents tout au long du film, ils s’effacent devant la beauté des images. Prises une à une, ces images pourraient presque être des tableaux numériques à part entière, emplies d’un lyrisme onirique sans précédent.

Avec Avatar, le cinéma se rapproche plus que jamais d’une autre forme d’art : la peinture. L’éclat des images, la richesse des couleurs et la magie des décors en font un film visuellement édifiant. Grâce à cette réussite, la création graphique s’imposera sans nul doute comme l’un des enjeux majeurs du cinéma de demain. L’esthétique du cinéma va subir un bouleversement à la mesure des progrès techniques.

Dès lors, on aperçoit les prémices du cinéma de demain : un art où réel et virtuel se confondraient pour immerger le spectateur dans un univers à part. Réalité augmentée, interactivité, tout est imaginable dans la mesure où la technologie ne cesse d’évoluer, et ce à vitesse grand V. Il y a donc fort à parier que l’avenir nous réserve de belles surprises en matière d’images numériques. Et que le cinéma va nous surprendre.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :