Aller au contenu principal

Veni vidi vici

novembre 30, 2011

Astérix le Gaulois n’était pas le seul à connaitre quelques soucis dus aux camps romains. Ainsi, ce jeune soldat haut comme trois pommes va devoir se révéler ingénieux s’il veut survivre dans cette « hante de brute ». Ce film d’animation proposé par David Marc Bryan et William Burdett illustre le combat entre la force des biceps et celle, tranquille du cerveau du petit soldat.

About these ads
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: